Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PETITS REPORTERS 7 à 12 ANS

PETITS REPORTERS 7 à 12 ANS

Blog d’écriture journalistique créé en 2014 par une classe d'élèves C.E.2 de l'Institution école saint Germain / collège le Jouteux à Bourgueil en Indre et Loire.

11 janvier... en hommage à tous les dessinateurs.

crédit photo G. Després
crédit photo G. Després

Interview de Dawid dessinateur BD du Petit et de la Petite reporters

Pourquoi avez-vous choisi d'être dessinateur ?
Ce métier s'est imposé à moi au fil des ans, je dessine et surtout je fais des bandes dessinées depuis que je suis tout petit. Cette passion ne m'a jamais quitté !

Qu'est-ce que ça vous fait quand vous avez une page blanche ?
Je fais plein de dessins dessus ou bien j'écris des histoires, en tout cas, ça ne me fait pas vraiment peur !

Comment vous faites pour dessiner et mettre en couleurs ?
Je dessine de manière traditionnelle, c'est-à-dire sur papier. Je fais un premier crayonné avec un crayon bleu que je reprends plus précisément au crayon papier. Ensuite, j'encre avec des feutres, pinceaux, plume. Je scanne ensuite mes pages et je fais la couleur par informatique avec Photoshop et une tablette graphique.

Comment faites-vous pour en avoir fait votre métier et en vivre ?
C'est un métier-passion, il faut être très persévérant et endurant, on met en général plusieurs années avant d'arriver à en vivre correctement. il faut passer beaucoup d'étapes, essayer plein de voies différentes (techniques de dessin, récits variés) et se frotter à tout type de travaux de dessins qui vous sont proposés au fil de votre carrière. Puis peu à peu, on prend confiance en soi, on se forge un style et votre travail est remarqué.

C'est quoi l'inspiration pour dessiner ? ça se passe comment ? Comment avez-vous fait pour créer le petit et la petite reporter ?

Il n'y a pas de recette magique, pour l'écriture comme pour le dessin, parfois, ça vient tout seul, parfois on n'y arrive pas, il faut se concentrer, laisser reposer les choses. Pour le dessin, j'en
fais tous les jours, parfois juste comme ça pour commencer ma journée comme un sportif qui s'échauffe, c'est une habitude. Ce n'est pas pour autant qu'on trouve du premier coup la solution. On fait plein de dessins, des essais, parfois c'est raté, on gomme, on déchire, on recommence. Il faut être très curieux, lire, aller au musée, voir des films, écouter de la musique, prendre le temps d'observer les choses, les gens, faire des croquis. C'est comme ça qu'on acquiert au fil du temps son propre patrimoine culturel. C'est essentiel si on veut exercer une activité artistique mais tout le monde devrait prendre le temps de faire ça en réalité dans un monde i
déal !

Etes-vous nombreux en France à vivre en tant que dessinateur de BD ?
J'avais entendu qu'il y avait environ 1500 dessinateurs de BD mais je ne suis pas sûr que ce chiffre soit exact. En ce moment, une grande enquête est menée pour savoir justement qui et combien de personnes travaillent dans ce milieu, comment on en vit donc, quels sont les différents métiers (scénaristes, dessinateurs, coloristes...). Donc bientôt on en saura beaucoup plus !

Vos projets en cours ou futurs ?
Des tas de projets en route, la suite de ma tétralogie (série en 4 tomes) "Supers" avec le scénariste Frédéric Maupomé (le tome 2 est prévu pour août 2016), une nouvelle BD sans textes avec Delphine Cuveele (l'auteur de "Passe-passe" et "Dessus-dessous").
Pour le premier semestre 2017, j'ai écrit un scénario que je dois dessiner maintenant, un autre scénario tous publics sur lequel je travaille et de nouvelles aventures dessinées avec mon copain Mickaël Roux, bref pas le temps de m'ennuyer, c'est aussi ça qui est excitant dans ce
métier !

Interview réalisée par mail auprès de Dawid par Elina B. 8 ans Bourgueil, Gabin P. 9 ans Saint Patrice, Blandine A. 8 ans Restigné et Constance V. 8 ans St Nicolas de Bourgueil

11 janvier... en hommage à tous les dessinateurs.

Voici le commentaire et les conseils des étudiants de l'école de journalisme (découvrez leur école) qui ont permis au petit reporter de (re)travailler son article d'un point de vue journalistique avant de le publier sur le blog dans sa version définitive.

Bonjour, 

La première chose que je vous conseillerais serait de faire des phrases plus courtes. La première règle de l'interview, c'est de réécrire les propos pour qu'ils soient facilement lisibles. Même si Dawid ne faisait pas de pause quand il répondait à vos questions, c'est à vous de voir quand une phrase est trop longue et que vous pouvez mettre un point au milieu. Cela permet au lecteur de "respirer" dans sa lecture et de mieux comprendre.

Vos questions sont bien ordonnées, les questions plus précises rendent l'interview intéressante. Continuez comme ça.

C'est la première interview que je corrige pour les Petits Reporters, je suis contente d'en voir une car c'est un genre très intéressant, bravo pour ce choix ! Je vous souhaite une bonne année, et de continuer à écrire des articles intéressants comme celui-ci.

Camille, étudiante en 2e année à l'EPJT

 
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :